Fermer
France

La mortalité routière a baissé de 16,4 % en octobre

Le #Mortalité routière - #Sécurité Routière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après les dernières statistiques de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 316 personnes ont perdu la vie le mois dernier sur les routes de France métropolitaine, contre 378 en octobre 2015, soit une baisse de 16,4 %. Un résultat particulièrement positif, d’autant qu’il fait suite à la forte hausse (+ 30,4 %) observée en septembre dernier, mais qu’il convient toutefois de nuancer eu égard à différents éléments. La baisse d’octobre 2016 s’explique en effet essentiellement par l’incendie d’un car dans lequel 43 personnes ont perdu la vie, en octobre 2015, à Puisseguin (Gironde). Sans ce terrible drame, la baisse du mois dernier aurait plafonné à 5,7 %. Par ailleurs, il est à noter que les accidents corporels ainsi que le nombre de blessés sur le routes ont, à l’inverse, tous deux augmenté, de respectivement 7 % (5 440 personnes concernées) et de 9,6 % (6 886).

Sur dix mois, l’ONISR fait état d’un bilan toujours négatif, l’ensemble des indicateurs progressant sur la période. La mortalité routière a augmenté de 0,8 % (2 882 décès), le nombre d’accidents corporels de 0,7 % et celui de blessés de 0,9 %. (JOURNALAUTO.COM 10/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.