Fermer
Chine

La Ministre allemande de l’Environnement soutient le projet chinois de quotas de VE

Le #Gouvernement - #Objectif - #Véhicule électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Ministre allemande de l’Environnement, Barbara Hendricks, a exprimé son soutien au projet du gouvernement chinois de mettre en place un quota de véhicules électriques pour les constructeurs produisant ou important plus de 50 000 véhicules par an en Chine.

Pour les constructeurs concernés, les ventes de véhicules électriques devront représenter 8 % de leurs ventes totales en 2018, puis 10 % en 2019 et 12 % en 2020, faute de quoi les constructeurs seront contraints d’acheter des crédits d’émissions, de payer des amendes ou de réduire leur production.

La Ministre estime que cette décision donne une « indication claire que ce qui est attendu » de la part des constructeurs.

A titre d’exemple, le groupe Volkswagen, premier constructeur en Chine en termes de ventes, ne commercialise pour l’instant aucun modèle électrique dans le pays mais prévoit de lancer 15 modèles à énergies alternatives en Chine d’ici 3 à 4 ans. Volkswagen souhaiterait donc que les délais pour atteindre ces objectifs soient rallongés. (AUTOMOBILWOCHE 7/11/16, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 8/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.