triangle orange
Allemagne

La marque Volkswagen accélère sa transformation

Analyse de presse de 14H00 - Le #Efficience - #Emplois - #Investissement - #Marque - #Numérique - #Productivité - #Programme - #Stratégie - #Volkswagen
triangle bleu

Dans un communiqué, la marque Volkswagen a annoncé qu’elle accélérait sa transformation. Elle compte pour cela mettre en place un programme d’amélioration de ses résultats, qui devrait permettre un impact positif sur les bénéfices de 5,9 milliards d’euros par an à compter de 2023. En outre, elle portera ses investissements dans les technologies d’avenir à 19 milliards d’euros d’ici à 2023 (soit 8 milliards de plus qu’initialement prévu). En revanche, le constructeur a confirmé que l’automatisation des processus va conduire à la suppression de 5 000 à 7 000 postes d’ici à 2023.

En accélérant sa transformation, Volkswagen veut renforcer sa compétitivité de manière durable. Cela inclut le lancement d’une offensive de modèles électrifiés (voir article de l’Analyse de presse du 12 mars) mais aussi un programme d’efficacité dans le domaine de la production, de la productivité et des marges.

La marque compte donc porter ses investissements d’ici à 2023 à 19 milliards d’euros (contre 11 milliards d’euros annoncés initialement). Ces investissements seront réalisés avec les ressources de la marque VW. L’objectif est de limiter les coûts nécessaires pour répondre aux normes de plus en plus strictes de réduction des émissions de CO2 et de la consommation.

Pour cela, le programme d’amélioration des résultats mentionné ci-dessus comprendra des mesures pour réduire la complexité des processus de production et d’optimisation des coûts matériels. Ce programme commencera à porter ses fruits entre 2019 et 2022, mais atteindra sa pleine efficacité (soit un effet positif de 5,9 milliards d’euros par an) à compter de 2023.

Volkswagen compte également accroître la productivité de ses usines de 5 % par an. A terme, l’ensemble de ses mesures devraient permettre à la marque de réaliser une marge opérationnelle de 6 % d’ici à 2022.

De plus, la marque Volkswagen compte améliorer son efficience également dans ses activités administratives, en s’appuyant sur davantage de technologies numériques.

Les frais généraux et les besoins de personnel dans l’administration seront abaissé de 15 % chacun, grâce à un plus large usage des technologie numériques. Le constructeur compte d’ailleurs investir 4,6 milliards d’euros dans les systèmes informatiques pour numériser ses processus administratifs.

Cette automatisation des “tâches routinières” va toutefois conduire à la suppression de 5 000 à 7 000 emplois d’ici à 2023. Cette réduction des effectifs s’effectuera sans licenciement sec, mais via le non-remplacement des départs à la retraite. En effet, quelque 11 000 salariés sont en âge d’être éligibles à des retraites anticipées.

En parallèle environ 2 000 emplois seront créés dans le département “Développement technique” (logiciels et électronique).

Enfin, le communiqué précise que pour l’année 2019, la marque vise une marge opérationnelle comprise entre 4 et 5 % et sur une hausse de son chiffre d’affaires qui pourrait atteindre 5 %. Les ventes devraient être stables par rapport aux volumes enregistrés en 2018.

Source : AFP, AUTOMOBILWOCHE (13/3/19), AUTOMOTIVE NEWS (12 et 13/3/19), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN