Fermer
Allemagne

La majorité des Allemands souhaiteraient bénéficier d’une mobilité connectée et électrique en 2045

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electromobilité - #Mobilité - #Mobilité partagée - #Sondage - #Voiture autonome - #YouGov
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon un sondage YouGov (réalisé auprès de plus de 2 000 personnes), la majorité des Allemands souhaiteraient bénéficier d’une mobilité connectée et électrique en 2045, mais sont moins nombreux à croire que cela sera une réalité.

En milieu urbain en particulier, 80 % des Allemands craignent que la mobilité électrique ne s’impose pas réellement, bien qu’ils soient 31 % à le souhaiter.

« Dans le secteur de l’électromobilité, la classe politique a certes des plans ambitieux, mais la population n’est jusqu’à présent pas convaincue qu’un réel tournant va arriver », a expliqué Bearing Point, le cabinet de conseil qui a commandé le sondage.

Concernant la mobilité partagée, 40 % des sondés ont déclaré qu’ils souhaitaient que les services d’autopartage s’étendent aux zones rurales, mais seuls 14 % estiment qu’il est probable que cela se produise.

Enfin, un tiers des personnes interrogées veulent que les véhicules autonomes soient utilisés en ville et 29 % souhaiteraient que la voiture individuelle devienne superflue d’ici à 2045.

54 % des sondés aimeraient que les transports en commun soient de plus en plus utilisés, mais seulement 13 % estiment que c’est réaliste.

Source : AUTOMOBILWOCHE (19/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.