Fermer
Allemagne

La majeure partie du scandale Volkswagen appartient désormais au passé

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diesel - #Emissions - #Groupe Volkswagen - #Scandale
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La majeure partie du scandale Volkswagen appartient désormais au passé, a déclaré le président du groupe allemand, Herbert Diess. Près de 90 % des véhicules affectés par l’affaire des moteurs truqués dans le monde ont été remis aux normes ou rachetés par le constructeur, a précisé M. Diess.

Si Volkswagen a réussi à régler la majeure partie de ce scandale, c’est principalement grâce à une stratégie d’électrification et à des dépenses de plus de 30 milliards de dollars pour réparer ses véhicules et redorer son image.

« Je pense que nous avons surmonté la plupart de nos problèmes […] Des procédures juridiques restent ouvertes dans le monde, notamment en Allemagne […] et il faudra plusieurs années pour tout régler », a souligné M. Diess.

Le président a d’ailleurs ajouté que le risque légal le plus important était aux Etats-Unis, c’est pourquoi c’est dans ce pays que le constructeur a signé un accord en premier (dès mars 2017). La situation a été plus facile à régler en Europe.

Malgré les problèmes rencontrés par Volkswagen avec ce scandale, le groupe prévoit de continuer à investir dans le diesel, principalement pour ses marchés où peu d’options « vertes » sont disponibles. En outre, le diesel reste une technologie « rationnelle » pour les gros véhicules et pour les longues distances.

Néanmoins, le groupe travaille à des moteurs diesel plus propres, avec notamment des convertisseurs catalytiques et des systèmes de réduction des émissions polluantes plus poussés.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (11/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.