Fermer
France

La Mairie de Paris dévoile les noms des opérateurs de son « Service de Véhicules Partagés »

Le #Autopartage - #Paris
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Pour accélérer le recours à l’autopartage dans Paris, la Mairie a décidé d’attribuer 226 places de stationnement en voirie à des opérateurs de ce type de service. Les places, qui seront situées aux côtés des stations Autolib’, ont été attribuées selon le type de motorisation des véhicules proposés, la diversité de l’offre (pour aller de la petite citadine à l’utilitaire) et le montant de la redevance d’occupation du domaine public qu’étaient prêts à payer les opérateurs. La Mairie en a finalement retenu 6, qui se partageront 113 stations avec 2 places chacune. Il s’agit de Bluecarsharing, Communauto, Ier, Keylib, Ubeeqo et Zipcar. Les stations seront identifiées par le label SVP pour « Service de Véhicules Partagés ». Les utilisateurs auront le choix entre des véhicules électriques (49, dont 17 utilitaires), des hybrides rechargeables (42), des hybrides essence-électricité (131) et des véhicules à essence (4).

« Ce service se veut complémentaire avec Autolib’. Ce dernier cible des locations de courte durée (35 minutes en moyenne), pour aller d’un point A à un point B, tandis que SVP propose des locations à la demi-journée ou à la journée, avec l’obligation de ramener son véhicule à la station où il a été emprunté », précise la Mairie de Paris dans un communiqué. (AUTOACTU.COM 26/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.