Fermer
Inde

La justice indienne suspend la vente de véhicules diesel de plus de 2 l à New Delhi

Le #Diesel - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La justice indienne a annoncé l’interdiction, pour trois mois, d’immatriculer de nouveaux véhicules diesel équipés d’un moteur supérieur à 2000 cm3 à New Delhi. Cette décision restera en vigueur jusqu’au 31 mars. La Cour a aussi ordonné à tous les taxis circulant à Delhi de passer du diesel au gaz naturel d’ici au 31 mars.

La Cour suprême indienne a également interdit aux camions diesel âgés de plus de 10 ans de traverser New Delhi et a en outre décidé d’interdire de brûler les ordures.

Les autorités de la capitale sont sévèrement critiquées depuis plusieurs années pour leur inaction face à la pollution et se retrouvent sous la pression de la justice pour agir. Une étude menée l’an dernier par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur 1 600 villes du monde a montré que Delhi était la capitale affichant la plus haute concentration annuelle de particules fines, ou PM2,5. Environ 23 % des voitures circulant à New Delhi fonctionnent au gazole.

Face aux critiques, l’exécutif a décidé d’expérimenter la circulation alternée des véhicules particuliers pour une période de deux semaines à compter du 1er janvier. (AFP 16/12/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.