Fermer
Allemagne

La justice allemande a mené des perquisitions dans le bureau de M. Blume

Analyse de presse de 14H00 - Le #Blume - #Corruption - #Enquête - #Fraude fiscale - #Porsche - #Soupçons
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

En lien avec les soupçons de corruption qui pèsent sur Porsche (et notamment sur trois membres du directoire de la marque), la justice allemande a mené des perquisitions dans le bureau d’Oliver Blume, le patron du constructeur.

M. Blume, mais aussi le directeur financier de Porsche Lutz Menschke et le directeur du personnel Andreas Haffner, sont visés par une enquête lié à des rémunérations « excessives et non justifiées » versées à un ancien membre du comité d’entreprise, Uwe Hück, qui participait à des négociations salariales et de plans sociaux.

En outre, ces sommes pourraient avoir créé un avantage fiscal pour Porsche, qui donc également suspecté de fraude fiscale.

Porsche a réaffirmé qu’il coopérait pleinement avec les autorités.

La perquisition du bureau de M. Blume (réalisée le 28 mai) a été confirmée par le dirigeant lui-même.

Source : AFP (29/5/19), SPIEGEL (2/6/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.