Fermer
Union européenne

La France a ravi en 2016 à la Norvège le titre de premier marché européen du véhicule électrique

Le #Electrique - #Marché
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Historiquement dominé par la Norvège grâce à une politique nationale favorisant son développement, le marché du véhicule électrique a vécu un tournant l’an passé avec la prise de pouvoir d’un acteur de premier plan, signe de son nouveau statut. Avec un total de 27 303 immatriculations, la France est ainsi devenue la première place commerciale en Europe pour ces modèles, affichant une croissance annuelle de 23 %, selon les derniers chiffres publiés par l’Avere-France.

A l’inverse, et ce pour la première fois depuis l’émergence de cette technologie, les ventes de véhicules électriques se sont rétractées au pays des fjords, de l’ordre de 8,6 % pour un total de 24 221 unités. Une baisse toutefois compensée par l’intérêt en très forte hausse pour les véhicules hybrides rechargeables. En termes de parts de marché, la Norvège continue en revanche de dominer très largement son homologue tricolore, les V.E. représentant 12,6 % des ventes totales de véhicules neufs, contre un peu plus de 1 % dans l’Hexagone.

Encouragée par la mise en place d’une prime à l’achat de 4 000 euros, l’Allemagne a profité du dernier semestre pour ravir la troisième place du marché européen à la Grande-Bretagne, qui l’avait elle-même doublée sur les six premiers mois de l’année. En tout et pour tout, il s’est ainsi écoulé 13 621 V.E. outre-Rhin (+ 2,9 %), contre 11 194 sur le marché britannique. Au total, le marché européen du véhicule électrique établit un nouveau record avec 102 625 immatriculations, soit une croissance de 4,7 % sur un an, alors que le parc en circulation est évalué à environ 340 000 unités.

Pour compléter ce panorama, signalons également qu’à l’instar de la France, la Renault Zoé domine tous ses sujets à l’échelle continentale. La citadine au losange s’est ainsi écoulée l’an dernier à 21 735 unités et affiche une part de marché évaluée à 21 %. Comme le souligne l’Avere, en plus de son succès dans l’Hexagone, la Zoé pointe à présent également en tête sur les marchés allemand, autrichien et danois. La Nissan Leaf (18 426 immatriculations) et la Tesla Model S (10 567 immatriculations) complètent le podium. (JOURNALAUTO.COM 31/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.