Fermer
France

La Fonderie de Bretagne va bénéficier d’un deuxième programme d’investissement

Le #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Installée à Caudan près de Lorient (Morbihan), La Fonderie de Bretagne, filiale du groupe Renault, vient d’achever un plan de modernisation qui a nécessité un investissement de 35 millions d’euros répartis sur les deux derniers exercices. Elle démarre un deuxième programme d’un montant plus important – 50 millions d’euros – prévu cette fois pour les années 2014 à 2016. Hervé Wibaux, directeur du site, précise qu’une nouvelle ligne de moulage va être installée pour faire passer la production de la fonderie de 25 000 à 38 000 tonnes de pièces par an. Collecteurs d’échappement, boîtiers différentiels et bras de suspension seront ainsi produits pour différentes usines de montage de Renault. Le site morbihannais travaille aussi pour d’autres marques, comme BMW et Fiat.

Outre les augmentations de capacités, la nouvelle enveloppe d’investissement est aussi destinée à poursuivre la rénovation des différents bâtiments afin d’améliorer les conditions de travail, la sécurité et l’environnement. Il est par exemple prévu de consacrer 9 millions d’euros au traitement des poussières (la silice) qui persistent dans plusieurs parties de l’usine.

Reprise par Renault en 2009 à la suite de son placement en redressement judiciaire par le groupe Zen, son propriétaire de l’époque, La Fonderie de Bretagne continue d’être déficitaire à hauteur de 18 millions d’euros en 2013, une somme supportée par son propriétaire. L’objectif de la direction et du groupe Renault est de ramener le site à l’équilibre en 2017. (ECHOS 30/7/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.