triangle orange
France

La flotte de véhicules d’ALD a atteint un niveau record en 2018

Analyse de presse de 14H00 - Le #ALD - #Electrique - #Hybride - #Location de longue durée - #Résultats financiers
triangle bleu

La flotte mondiale d’ALD, filiale de la Société Générale, a progressé de 10,1 % en 2018, à 1,66 million de véhicules. Il s’agit d’un record pour le loueur de longue durée, qui tablait sur une progression comprise entre 8 % et 10 %. Toutes les régions ont contribué à cette performance. La flotte d’ALD s’est ainsi accrue de 10 % en Europe occidentale, de 9,4 % en Europe du Nord, de 6,9 % en Europe centrale et orientale et de 17,4 % en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. Le loueur se félicite également de la croissance de sa flotte louée par le biais de ses partenaires (+ 15,9 %) et de la montée en puissance de la LLD à particuliers, qui s’est envolée de 45 %, pour atteindre 112 000 véhicules (6,7 % du parc total).

Les résultats financiers sont toutefois mitigés. Si l’excédent brut d’exploitation du loueur s’est élevé à 1,343 milliard d’euros, en hausse de 0,8 %, le bénéfice net a quant à lui reculé de 2,1 %, à 555,6 millions d’euros. Pour ALD, la loi de stabilité votée fin 2017 en Italie et la réévaluation des valeurs résiduelles des véhicules diesel expliquent en grande partie la pression sur les marges. Autre point sous surveillance, le résultat dégagé par la revente de véhicules. Celui-ci s’est établi à 102,5 millions d’euros, contre 165,3 millions d’euros en 2017. La marge moyenne réalisée lors de la vente de VO est tombée de 639 euros en 2017 à 362 euros en 2018. ALD visait une fourchette comprise entre 200 et 400 euros. A noter toutefois que la baisse s’est accélérée au dernier trimestre de 2018, la marge par véhicule vendu tombant à 235 euros. Au total, ALD a revendu 283 000 véhicules l’an dernier (+ 9,4 %).

Le parc d’ALD a fortement évolué l’an dernier, avec plus de 100 000 véhicules électriques et hybrides loués fin 2018 (+ 50 %) et une baisse de la part du diesel dans les livraisons de voitures particulières à 58 % (53 % sur le seul dernier trimestre). Le loueur prévoit une nouvelle chute de la part du diesel en 2019, de l’ordre de 10 points de pourcentage.

Malgré cela, la filiale de la Société Générale se montre relativement confiante pour l’année en cours. Elle attend une croissance organique de sa flotte comprise entre 5 % et 7 %. Des acquisitions pourraient également intervenir en cours d’année. Le loueur table en outre sur un objectif de 150 000 véhicules en LLD à particuliers et anticipe une marge moyenne de revente par véhicule comprise entre 100 et 300 euros.

Source : JOURNALAUTO.COM (7/2/19)