Fermer
Europe

La filière automobile européenne appelle à un plan de relance coordonné et ambitieux

Analyse de presse de 14H00 - Le #ACEA - #Cecra - #Clepa - #Commission européenne - #ETRMA - #Plan
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un communiqué commun publié le 26 mai, les principales associations automobiles européennes renouvellent leur appel auprès de la Commission pour la mise en place d’un plan de relance ambitieux baptisé « sauver des emplois tout en réduisant les émissions ». Les associations industriAll Europe, Ceemet, ACEA, CLEPA, CECRA et ETRMA rappellent en effet que le secteur fournit des emplois indirects à 13,8 millions de travailleurs et qu’une voiture sur quatre qui circule dans le monde sort encore des usines européennes.

D’après les associations, le plan de relance européen doit reposer sur deux objectifs principaux : celui de remettre le secteur sur les rails en stimulant les ventes et en relançant la production, et celui de soutenir l’industrie dans son avancée vers un avenir neutre en carbone, sur la base du Green Deal et des objectifs climatiques de l’Europe.

La filière automobile européenne appelle ainsi à la mise en œuvre de mesures coordonnées pour soutenir la relance de l’industrie, avec des lignes directrices harmonisée sur les mesures préventives en matière de santé et sécurité sur le lieu de travail ; d’un soutien aux entreprises viables pour maintenir leur résilience (pour éviter que les actifs ne soient bloqués, des aides de trésorerie doivent être maintenues aussi longtemps que nécessaire : aides d’Etat, garanties d’investissement, allègements fiscaux, prêts bonifiés) ; d’une aide aux entreprises à maintenir/développer leur capital humain tout en préservant les revenus et la sécurité de l’emploi des travailleurs ; et de mesures temporaires de stimulation de la demande par des programmes de renouvellement des véhicules, qui sont coordonnés au niveau européen et soutenus financièrement par la Commission européenne.

Source : AUTO-INFOS.FR (28/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.