Fermer
France

La filière automobile appelle à une reprise progressive de l’activité

Analyse de presse de 14H00 - Le #Activité - #Coronavirus - #filière automobile - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La filière automobile a appelé, vendredi 10 avril, à une reprise progressive de l’activité avec l’aide des pouvoirs publics, la qualifiant « d’urgence vitale » face à la crise dans ce secteur.

Lors d’une réunion avec la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, le président de PFA (Plate-Forme Automobile) Luc Chatel a souligné que « pour le secteur automobile, gagner la bataille du redémarrage de l’appareil industriel constituait désormais en enjeu d’intérêt national et supposait un engagement fort des pouvoirs publics ».

Plusieurs réunions ont déjà eu lieu entre PFA, qui représente les principaux acteurs du secteur, et les pouvoirs publics depuis l’instauration des mesures de confinement pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

En mars, le marché s’est effondré à -72,2% en France, soit une chute de -34% en moyenne sur les trois premiers mois de l’année, rappelle PFA.

« Cette crise sans précédent survient, en effet, alors que le secteur automobile, confronté à des transformations historiques, fait face, depuis fin 2019-début 2020, à un retournement de cycle, avec une baisse du marché mondial de l’ordre de -5 à -6% en 2019 », rappelle-t-on de même source, soulignant que le taux d’activité dans le secteur en France ne dépasse actuellement pas 15%.

Rappelant qu’elle a présenté le 2 avril un code de bonnes pratiques et de solidarités, PFA souligne qu’il s’agit désormais de « créer progressivement les conditions du redémarrage à travers les autorisations de circulation des véhicules de transport indispensables pour la logistique, y compris au niveau des frontières des différents pays européens ».

Il convient aussi d’autoriser la reprise des « livraisons de véhicules dès que la situation le permettra, puis, dans un second temps, de rouvrir les concessions dans le cadre des exigences sanitaires qui s’imposent ».

« Au moment où l’industrie allemande accélère, en phase avec son gouvernement, la préparation du redémarrage rapide aussi bien de son appareil de production que de ses activités de vente, personne ne peut imaginer une reprise en ordre dispersé en Europe et, partant, l’industrie française prendre un retard lourd de conséquences », avertit PFA.

Source : AFP (10/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.