Fermer
International

La FIA valide le rachat de la F1 par Liberty Media

Le #Formule 1
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 18 janvier, Liberty Media a pris le contrôle définitif de la Formule 1 en obtenant l’accord de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), après celui de ses actionnaires la veille, faisant passer la catégorie reine du sport automobile sous pavillon américain. « Le Conseil Mondial du Sport Automobile a approuvé à l’unanimité le changement de contrôle de Delta Topco Limited (société holding du groupe Formule 1 et donc propriétaire des droits commerciaux du Championnat du monde FIA de Formule 1) », qui passe « de CVC Capital Partners à Liberty Media Corporation, lors d’une réunion extraordinaire à Genève », a indiqué la FIA dans un communiqué. Elle empoche au passage une confortable plus-value, car elle possédait elle-même une participation de 1 % dans Delta Topco et que Liberty Media rachète la F1 pour quelque 8 milliards de dollars, dette comprise.

La F1 va maintenant prendre une nouvelle direction, son dirigeant tutélaire, Bernie Ecclestone, âgé de 86 ans, devant passer progressivement la main à l’homme de Liberty Media, le sexagénaire Chase Carey, ancien bras droit d’un autre magnat des médias, Rupert Murdoch, pour qui il avait développé la chaîne Fox Sports. Liberty Media, dont le propriétaire est le très discret milliardaire John Malone, veut finaliser le rachat d’ici à la fin du trimestre, juste à temps pour le premier Grand Prix de la saison en Australie le 26 mars. (AFP 18/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.