Fermer
France

La feuille de route du Groupe PSA dans le diesel, l’hybride et l’électrique jusqu’en 2025

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diesel - #Electrique - #Groupe PSA - #Hybride
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le directeur de l’ingénierie du Groupe PSA, Alain Raposo, fait le point sur la stratégie du constructeur et ses futures orientations technologiques. Concernant le diesel, « PSA n’a pas pris de décision définitive. Le juge de paix sera la norme antipollution Euro-7 en 2023 », indique-t-il, ajoutant que « si les tendances actuelles se confirment, on s’oriente vers un seul moteur à partir de 2023. La pérennité du diesel sera assurée par les véhicules utilitaires, à condition qu’ils ne soient pas interdits dans les villes, et les véhicules de haut de gamme ». « En termes de rendement, les futurs moteurs à essence vont se rapprocher des diesel (40 % de rendement) grâce à de nombreuses évolutions. La consommation va baisser grâce à la hausse du débit de la recirculation des gaz EGR avec le passage à l’EGR basse pression. En revanche, l’écart énergétique de 10 % en défaveur de l’essence est immuable », explique le dirigeant. Face aux incertitudes du marché de l’électrique, « PSA a décidé de jouer la flexibilité avec le développement de la plateforme multi-énergies CMP. Elle permet de s’adapter facilement à la demande (essence, diesel ou électrique), tout en proposant les meilleures prestations à un prix compétitif. Une base électrique spécifique a des avantages, notamment en matière de style, mais cet aspect n’a pas été jugé comme majeur pour les cinq prochaines années », indique M. Raposo.

« A partir de l’automne 2019, le DS3 Crossback E-Tense puis la Peugeot 208 proposeront 300 km d’autonomie (cycle WLTP) avec une batterie de 50 kW. En 2022, nous aurons des évolutions (en rendement et en prix) avec un nouveau moteur Nidec en lieu et place du Continental que PSA fabrique sous licence. A la même date, la seconde génération de cellules augmentera l’autonomie avec 20 % de densité énergétique supplémentaire », annonce le responsable.

« L’éventuelle interdiction des utilitaires diesels dans les villes va accélérer l’électrification et modifier le monde du transport. Les utilitaires longues distances s’arrêteront aux portes des villes et la livraison finale sera faite par des véhicules 100 % électriques », prévoit M. Raposo. « Si les villes acceptent les utilitaires PHEV (hybrides rechargeables), cela va influencer leur pertinence. Sur ce sujet, PSA se tâte car cette technologie est moins performante que le diesel pour les gros rouleurs. De même, sur les petites distances, l’électrique est plus pertinent. Néanmoins, nous possédons la technologie et PSA peut l’implémenter rapidement sur les utilitaires », ajoute-t-il.

« A court terme, le mild-hybrid diesel va permettre de baisser la consommation de 10 à 15 % et les CO2 sur les utilitaires qui roulent beaucoup. Pour le dernier kilomètre, PSA électrifiera en 2020 les gammes K9 (Citroën Berlingo, etc.) et K0 (Peugeot Expert, etc.). Nous avons standardisé l’architecture pour pouvoir l’adapter à ces véhicules. La puissance moteur sera optimisée et le train arrière renforcé pour accueillir davantage de batterie », annonce M. Raposo.

Source : LARGUS.FR (8/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.