Fermer
Allemagne

La direction du groupe VW veut apaiser les tensions avec le comité d’entreprise

Le #Conseil de surveillance - #Gouvernance - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La direction du groupe Volkswagen veut apaiser les tensions avec le comité d’entreprise et les représentants salariaux (cf. revue de presse du 28/4/16) et a pour cela accepter d’ouvrir des négociations concernant la garantie des emplois en Allemagne malgré les risques financiers liés au scandale des moteurs truqués.

La direction, les représentants salariaux et les principaux actionnaires ont fait front commun sur ce sujet, d’après un communiqué publié après une réunion d’un comité réduit réunissant quelques uns des membres du conseil de surveillance.

Les négociations seront menées par le président du groupe Volkswagen, Matthias Müller, qui fera donc face à Bernd Osterloh, président du comité d’entreprise du groupe, qui avait mis en doute la fiabilité d’Herbert Diess, patron de la marque éponyme, et avait exprimé un manque de confiance.

Wolfgang Porsche, à la tête de Porsche SE, la holding familiale qui détient 52 % des droits de vote dans le groupe Volkswagen, a déclaré qu’il était « convaincu que [MM. Müller et Osterloh] allaient réussir à trouver de bonnes solutions pour Volkswagen, ses employés et ses actionnaires ».

M. Osterloh veut obtenir un accord contraignant qui garantisse le maintien en activité des usines allemandes de Volkswagen. (BLOOMBERG, AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL 11/4/16, WALL STREET JOURNAL 12/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.