Fermer
Allemagne

La direction de Volkswagen a présenté le Pacte d’avenir à quelque 20 000 salariés

Le #Effectif - #Emploi - #Porsche - #Redressement - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion d’une assemblée générale, le président de Volkswagen, Matthias Müller, le président du comité d’entreprise du groupe allemand, Bernd Osterloh, et le Ministre-Président du Land de Basse-Saxe, Stephan Weil, ont expliqué aux quelque 20 000 salariés réunis les réductions d’effectifs prévues dans le cadre du pacte d’avenir, ainsi que les opportunités de développement dans les domaines des véhicules électriques, des technologies et des services que ces coupes permettront.

D’ici à 2025, le groupe Volkswagen prévoit en effet de supprimer 30 000 emplois dans le monde (dont 23 000 uniquement en Allemagne), via des départs à la retraite anticipée et des départs volontaires, mais sans licenciement sec. Cette restructuration vise à rendre Volkswagen « plus efficient, plus productif et plus compétitif ». La date à laquelle le constructeur commencera à réduire ses effectifs n’a pas été précisée.

M. Osterloh a tenu à rassurer les salariés de Volkswagen, en indiquant que le pacte d’avenir était un bon signal pour l’avenir de la production du groupe en Allemagne. En effet, les usines allemandes accueilleront la production de deux modèles électriques. La production du premier véhicule de loisir électrique de la marque Volkswagen débutera en 2020, dans l’usine de Wolfsburg.

Volkswagen s’est ainsi engagé à investir massivement dans les domaines de l’électromobilité et des services. En outre, le groupe embauchera 9 000 personnes dans ces domaines en Allemagne. Ainsi, la réduction d’effectifs outre-Rhin sera ramenée à 14 000 postes. (AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 30/11/16)

Par ailleurs, Uwe Hück, président du comité d’entreprise de Porsche, souhaiterait qu’une partie des personnes concernées par la réduction d’effectifs prévue par Volkswagen puissent être embauchées chez Porsche.

La marque va notamment créer 1 400 nouveaux emplois d’ici à la fin de la décennie, notamment pour la production de la nouvelle voiture électrique Mission E. (AUTOMOBILWOCHE 30/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.