Fermer
France

La Diac teste le financement en ligne de véhicules d’occasion

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diac - #Occasion - #RCI Bank and Services
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Diac, filiale française de RCI Bank & Services, a démarré le pilote d’un service qui permet recevoir une réponse de principe en ligne pour l’acquisition d’un véhicule d’occasion. Cette fonction est proposée sur la page Internet de points de vente RRG et d’un concessionnaire du centre de la France.

Le principe repose sur un parcours composé d’un formulaire qui, en quatre questions, détermine le profil du client et estime sa capacité financière. Alors, cas échéant, il reçoit un accord de principe et peut avancer dans son acte d’achat. Il récupère son document justificatif et se rend en concession pour finaliser le dossier. Ce service a commencé avec le crédit et vient d’ajouter le leasing aux solutions proposées.

Pour l’heure l’expérimentation se cantonne aux produits d’occasion car « il y a plus de besoins et le process est plus rapide », explique Thibault Paland, directeur général de la Diac, qui ne tire pas encore de bilan chiffré. Il affirme toutefois que la Diac ouvrira la fonctionnalité aux véhicules neufs en 2020.

Source : JOURNALAUTO.COM (4/12/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.