Fermer
France

La croissance de Kia et Hyundai en France marque le pas

Le #Hyundai - #Kia - #Prévision - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après des années de croissance, les constructeurs coréens revoient à la baisse leurs ambitions sur le marché français. Hyundai a décidé de repousser son objectif de ventes, fixé début 2013 à 60 000 unités (représentant une part de marché de 3 %) pour l’horizon 2016, à la fin de la décennie.

Même ajustement du côté de Kia. « Nous avions pour objectif d’atteindre les 3 % de parts de marché en 2016. Nous visons désormais 2018 », indique Frédéric Verbitsky, directeur général de Kia France.

Depuis le début de l’année, les ventes de Hyundai en France ont chuté de 47,5 %, faisant retomber sa part de marché à 0,84 %. Chez Kia, les ventes ont reculé de 12,7 %, représentant une part de marché de 1,63 %.

Hyundai a mis fin l’an dernier aux ventes tactiques, qui représentaient jusqu’à 20 % de ses volumes, pour préserver sa rentabilité, ce qui explique la chute actuelle de ses résultats. « Les ventes de Kia se concentrent à 70 % sur les particuliers. Vu la guerre des prix qui se poursuit cette année, l’objectif volume n’a pas vraiment de sens. Je veux des ventes rentables », indique de son côté M. Verbitsky. (ECHOS 18/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.