Fermer
Allemagne

La Cour fédérale des comptes critique le projet de réforme de la fiscalité automobile

Analyse de presse de 14H00 - Le #Emissions de CO2 - #Fiscalité automobile - #Projet
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Cour fédérale des comptes a vivement critiqué le projet de réforme de la fiscalité automobile présenté par la coalition au pouvoir en Allemagne.

Le gouvernement veut modifier le calcul de la taxe sur les véhicules afin de promouvoir la protection du climat dans le secteur des transports. Dans un rapport adressé à la commission des finances du Parlement, la Cour des comptes indique que l’on douter que la nouvelle réglementation puisse apporter une contribution pertinente à la réduction des émissions de CO2 à court et moyen terme, dans la mesure où elle n’entraînera pas de changement pour les 47,7 millions de voitures déjà immatriculées. 

Le projet du gouvernement prévoit en effet d’augmenter à compter de 2021 la taxe sur les véhicules à forte consommation de carburant nouvellement immatriculés, dans le but d’inciter les Allemands à acheter des voitures plus sobres. La composante climatique de la taxe, qui existe déjà, doit être relevée de façon graduelle à partir d’un niveau d’émissions de CO2 de 116 grammes au kilomètre. La taxe augmentera ainsi notamment pour les gros tout-terrain de loisir et les voitures de sport.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.