Fermer
Corée du Sud

La Corée du Sud soutient ses équipementiers automobiles

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aides - #Equipementiers - #Gouvernement - #Industrie automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le gouvernement coréen va apporter 3 500 milliards de wons (2,7 milliards d’euros) d’aides aux équipementiers du pays pour les aider à faire face à des problèmes de liquidités sur fond de ventes en baisse en Corée du Sud et à l’étranger, a annoncé le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie. 

L’industrie automobile coréenne traverse une période difficile. GM Korea a fermé son usine d’assemblage de Gunsan, qui était sous-utilisée, au mois de mai, et Hyundai et Kia ont réalisé des bénéfices décevants cette année.

Outre cette aide financière en direction des équipementiers, le gouvernement coréen va également diminuer la taxe à la consommation pour les achats de voitures neuves l’an prochain, afin de stimuler le marché automobile et d’encourager les Coréens à remplacer leur voiture diesel ancienne par un modèle à essence. Il a par ailleurs promis de prolonger les aides à l’achat de voitures à motorisations alternatives, afin de mettre 430 000 voitures électriques et 65 0000 voitures roulant à l’hydrogène en circulation d’ici à 2022.

Source : YONHAP (18/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.