Fermer
Corée du Sud

La Corée du Sud annonce des initiatives pour promouvoir les secteurs des véhicules électriques et à hydrogène

Le #Borne de recharge - #Gouvernement - #Hydrogène - #Investissement - #Véhicule électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Corée du Sud va investir 200 milliards de wons (159 millions d’euros) cette année pour développer son infrastructure de recharge pour les véhicules électriques, a annoncé le gouvernement coréen. 150 stations de recharge rapide seront installées d’ici au mois de novembre sur la voirie (60 à Séoul, 60 sur l’ile de Jéju et 30 ailleurs dans le pays). 30 000 bornes de recharge classique seront également installées d’ici à la fin de l’année dans quelque 4 000 groupes d’immeubles dans le pays.

Le fournisseur d’électricité KEPCO et d’autres entreprises coréennes acquerront en outre 1 100 véhicules électriques d’ici à 2023.

Déterminé à développer les secteurs des voitures électriques et à hydrogène, le gouvernement coréen a invité les constructeurs locaux à investir dans les véhicules utilisant des énergies renouvelables, ajoutant qu’il envisageait d’accroître les crédits d’impôts pour les investissements de recherche-développement pour les véhicules futuristes. Il a par ailleurs promis d’aider les fabricants de batteries à mener des projets de R&D, et a annoncé une hausse des aides à l’achat d’un véhicule électrique ainsi qu’une baisse de moitié du coût de rechargement aux bornes rapides existantes à compter du mois de septembre.

Enfin, le gouvernement a lancé un organisme consultatif public-privé en vue de promouvoir l’industrie des voitures à hydrogène. Il avait annoncé en juillet qu’il comptait exporter 14 000 véhicules à pile à combustible et installer 100 stations délivrant de l’hydrogène d’ici à 2020. (YONHAP 2, 17 et 24/8/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.