Fermer
Union européenne

La Commission européenne s’inquiète de la coopération entre les Américains Honeywell et DuPont dans la climatisation automobile

Le #Climatisation - #Commission européenne - #DuPont - #Honeywell
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Commission européenne s’inquiète de la coopération entre les Américains Honeywell et DuPont pour la production d’un nouveau gaz réfrigérant destiné aux systèmes de climatisation automobiles et a envoyé le 21 octobre une communication de griefs. Elle craint que la coopération entamée entre les deux groupes en 2010 soit susceptible de limiter la disponibilité et le développement technique de ce produit. L’envoi d’une communication des griefs ne préjuge toutefois pas de l’issue finale de l’enquête, souligne l’AFP (21/10/14). Honeywell et DuPont sont les deux seuls fournisseurs de R-1234yf aux constructeurs d’automobiles.

La règlementation européenne oblige depuis janvier 2013 tous les constructeurs d’automobiles à équiper les systèmes de climatisation de leurs nouvelles gammes de ce gaz réfrigérant, le seul commercialement disponible qui satisfait les exigences européennes en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Ce gaz fait par ailleurs l’objet d’une controverse : s’il est considéré comme moins polluant que son prédécesseur par les autorités européennes, l’Allemagne estime au contraire qu’il présente un risque pour la sécurité du fait de son inflammabilité.

Pour cette raison, Daimler refuse d’utiliser ce produit. Le groupe a obtenu des autorités allemandes le droit de continuer à utiliser l’ancien gaz sur certains modèles Mercedes jusqu’à fin 2016, et dit travailler à la mise au point de climatisations utilisant du dioxyde de carbone, une option soutenue par Greenpeace.

Fin septembre, la Commission européenne, en tant que gardienne des traités, a menacé de renvoyer l’Allemagne devant la Cour de justice européenne si elle ne contraignait pas Daimler à se conformer aux règles en vigueur concernant les systèmes de climatisation automobile. (AFP 21/10/14, ECHOS 22/10/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.