Fermer
Union européenne

La Commission européenne inflige des amendes à six équipementiers automobiles

Le #Commission européenne - #Valeo
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bruxelles a infligé des amendes d’un montant total de 155 millions d’euros à six fournisseurs de composants automobiles, le Français Valeo, l’Allemand Behr et les Japonais Calsonic, Denso, Panasonic et Sanden, pour leur participation à des cartels. « Ces six groupes ont participé à une ou plusieurs ententes concernant la fourniture de composants de climatisation et de refroidissement du moteur à des constructeurs d’automobiles » en Europe, a précisé l’exécutif européen dans un communiqué. Ils ont ainsi coordonné leurs prix ou leurs marchés et échangé des informations sensibles, a-t-il détaillé. « Les six fournisseurs ont tous reconnu leur participation aux ententes et accepté de conclure une transaction », a indiqué la Commission européenne.

Denso n’a pas été puni pour trois des ententes, car il a révélé leur existence à la Commission. De même, Panasonic n’a pas été sanctionné pour l’une des ententes, ayant révélé l’existence de celle-ci à la Commission.

Par ailleurs, Behr, Calsonic, Denso, Sanden et Valeo ont bénéficié de réductions d’amende pour avoir coopéré à l’enquête de la Commission. (AFP 8/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.