Fermer
Allemagne

La coalition au pouvoir en Allemagne veut légiférer sur la détection des angles morts pour les poids lourds

Analyse de presse de 14H00 - Le #ADAS - #Angle mort - #Dispositif d'aide à la conduite - #Gouvernement - #Législation
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La coalition au pouvoir en Allemagne a déposé une proposition pour rendre obligatoire un système de détection des angles morts pour les poids lourds et les autobus.

En effet, depuis le début de l’année, 23 cyclistes ont perdu la vie dans un accident impliquant un autobus ou un camion, faute d’avoir été détectés dans l’angle mort.

Etant donné qu’il est très difficile pour les conducteurs d’autobus et de poids lourds de voir des usagers de la route ou des obstacles dans son angle mort, la classe politique envisage de rendre obligatoire le système d’assistance à la conduite (ADAS) permettant la détection des angles morts.

La proposition a été déposée par les partis CDU/CSU et SPD (qui forment la coalition au pouvoir), ainsi que par le parti des Verts (die Grüne), qui fait pourtant partie de l’opposition. En s’associant malgré leurs divergences politiques, les partis espèrent inciter le gouvernement à se prononcer rapidement sur le sujet.

Actuellement, pour ses poids lourds, Mercedes propose le système de détection des angles morts en option, pour un montant de 2 300 euros environ.

Les gestionnaires de flotte préfèrent souvent économiser cette somme, assez restreinte en comparaison avec le prix d’un poids lourd (environ 150 000 euros).

Or, selon une étude, 40 % des accidents impliquant un cycliste et un poids lourds pourraient être évités grâce à cette aide à la conduite.

Source : SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (29/06/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.