Fermer
Chine

La Chine veut mettre en place des normes nationales pour la communication entre véhicules

Le #Conduite autonome - #Divers - #Normes - #Véhicule connecté
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chine veut mettre en place des normes nationales pour la communication entre véhicules (« car-to-car ») dès 2018. Cette technologie de connectivité entre véhicules est essentielle au développement de la conduite autonome.

En établissant des standards nationaux, la Chine veut éviter de voir un ensemble de normes différentes selon les régions (comme c’est le cas aux Etats-Unis, où les Etats ont des normes variées).

En octobre, la Société des Ingénieurs Automobiles de Chine, sous la direction du Ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information, a rédigé une feuille de route de 450 pages pour définir des objectifs pour tous les aspects de l’industrie automobile (des véhicules autonomes aux véhicules électriques), pour la période allant jusqu’à 2030.

Néanmoins, cette feuille de route n’établissait pas de normes pour la communication entre véhicules et entre véhicules et infrastructures. Les bases de ces futures normes seront posées en 2018. Les normes seront ensuite définies entre 2020 et 2025 et devront être approuvées par l’ensemble des constructeurs présents en Chine. (AUTOMOTIVE NEWS 21/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.