Fermer
Chine

La Chine s’apprêterait à plafonner ses émissions de CO2

Le #CO2 - #Emissions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chine s’apprêterait à plafonner ses émissions de CO2, probablement au cours du 13ème plan quinquennal (2016-2020). Le gouvernement central pourra pour cela « utiliser deux moyens pour contrôler les émissions de CO2 : l’intensité carbone et une limite en valeur absolue ».

Jusqu’à présent, la Chine se limitait à plafonner son intensité carbone, c’est-à-dire ses émissions de CO2 rapportées aux points de PIB. Un plafonnement en valeur absolue serait donc une grande nouveauté.

Cette annonce n’est pas encore officielle et le gouvernement n’a pas encore précisé quelles mesures seraient prises pour limiter les émissions de CO2. Toutefois, l’automobile a déjà été plusieurs fois visée, avec des quotas d’immatriculation dans de grandes métropoles et le retrait prévu de 5,3 millions de véhicules anciens de la circulation (cf. revue de presse du 27/5/14).

De plus, la Chine cherche à diversifier ses sources d’énergie (pour l’instant majoritairement du charbon), en important du gaz depuis la Russie (d’ici à 2018) et en misant sur l’hydraulique (16 % de l’énergie utilisée en Chine d’ici à 2020). (LA CROIX 19/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.