Fermer
Chine

La Chine réduit de 10 % les subventions sur les véhicules à énergies nouvelles

Analyse de presse de 14H00 - Le #Chine - #Electrique - #Subventions fiscales - #Voitures à énergies alternatives
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chine va réduire les subventions accordées aux véhicules à énergies nouvelles tels que les voitures électriques de 10 % cette année, a annoncé le ministère des Finances. En 2015, le gouvernement chinois avait annoncé qu’il mettrait fin aux subventions cette année, mais il a annoncé en mars qu’il les prolongerait. La nouvelle politique est entrée en vigueur le 23 avril.

La Chine s’est fixé pour objectif que les véhicules à énergies nouvelles, qui incluent les véhicules hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible, représentent un cinquième des ventes d’automobiles d’ici à 2025, contre 5 % actuellement, car elle cherche à réduire la pollution et à soutenir l’industrie automobile nationale. Dans le cadre du nouveau plan, le pays prolongera les subventions accordées aux véhicules à énergies nouvelles jusqu’en 2022 et les exonérera de taxes de vente pendant deux ans.

Toutefois, les subventions ne s’appliqueront qu’aux voitures particulières coûtant moins de 300 000 yuans (39 450 euros). Cela exclut de fait les véhicules électriques de haut de gamme tels que ceux construits par BMW et Daimler en Allemagne. Les berlines Model 3 de Tesla fabriquées en Chine coûtent actuellement 323 800 yuans hors subventions, ce qui signifie que le constructeur américain de V.E. devra réduire ses prix s’il veut être admissible aux aides fiscales.

La Chine réduira en principe les subventions de 20 % en 2021 et de 30 % en 2022, a ajouté le ministère des Finances. La Chine est le plus grand marché automobile au monde, où plus de 25 millions de véhicules, dont 1,2 million de véhicules à énergies nouvelles, ont été vendus l’an dernier. Le gouvernement va augmenter les exigences en matière d’autonomie et d’efficacité énergétique des voitures admissibles aux subventions, a précisé le gouvernement.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (23/4/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.