Fermer
Chine

La Chine prévoit de retirer plus de 5 millions de véhicules de la circulation

Le #Gouvernement - #Pollution
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chine prévoit de retirer 5,3 millions de véhicules anciens de la circulation cette année, afin de lutter contre la pollution atmosphérique (en effet, seules 3 des 74 plus grandes villes chinoises affichent une qualité d’air satisfaisante).

Ce nombre de véhicules appelés à être mis à la casse pourra être porté à 6 millions d’unités d’ici à 2017 (sur un parc de 137 millions de véhicules légers actuellement).

Les véhicules concernés portent une « vignette jaune », qui les distinguent comme ne respectant pas même les premières normes d’émissions mises en place en Chine.

Dans la seule province du Hebei (province entourant la ville de Pékin), 660 000 véhicules seront mis à la casse, tandis que 330 000 véhicules seront mis au rebut à Pékin.

Le gouvernement n’a pas précisé comment cette mesure serait appliquée, mais pourrait mettre en place une prime à la casse.

A l’origine, les véhicules dotés d’une « vignette jaune » étaient interdits à l’intérieur de Pékin, mais le gouvernement local a reconnu qu’il n’était pas possible de contrôler chaque véhicule, d’où cette volonté de les retirer totalement de la circulation.(AUTOMOTIVE NEWS CHINA 27/5/14, AUTOMOBILWOCHE 26/5/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.