Fermer
Chine

La Chine diminue les aides pour les voitures électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aides - #Gouvernement - #Infrastructures de recharge - #Subventions - #Véhicules électrifiés
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chine diminue les subventions pour les voitures électriques. Ainsi, à compter de juin, le aides à l’achat seront supprimées pour les voitures électriques affichant une autonomie inférieure à 250 km. L’an dernier, le gouvernement chinois avait déjà arrêté les aides pour les voitures d’une autonomie de moins de 150 km.

En outre, pour les voitures disposant d’une plus grande autonomie, ces aides diminueront de 47 % à 60 %, selon l’autonomie des véhicules.

La subvention pour une voiture d’une autonomie de plus de 400 km sera divisée par 2, à 25 000 yuans (3 300 euros), contre 50 000 yuans auparavant (6 600 euros).

La Chine avait déjà annoncé dès juin dernier qu’elle comptait arrêter progressivement les aides à l’achat pour les véhicules électriques d’ici à 2020, afin non seulement de se concentrer sur le financement des infrastructures de recharge, mais aussi pour encourager la concurrence et l’innovation.

« L’instauration de primes a entraîné certaines entreprises dans la dépendance et la concurrence n’est pas très prononcée […]. En tenant compte des économies d’échelles, dues à la hausse des ventes, et de la réduction des coûts […], l’abaissement des subventions vise à promouvoir le principe de la « survie du plus fort » », explique un communiqué du Ministère chinois des Finances.

Les aides gouvernementales en vigueur en Chine ont contribué à un essor des ventes de véhicules électrifiés (+ 62 % en 2018). En seulement 10 ans, la Chine est devenu le premier débouché pour les véhicules électriques (avec la moitié des ventes mondiales), grâce à ces aides. Entre 2009 et 2017, le gouvernement chinois aurait investi près de 400 milliards de yuans (53 milliards d’euros) dans le secteur.

En réaction à cette annonce, BAIC a réagi en annonçant une augmentation des prix de ses modèles électrifiés. BYD (leader sur le segment des véhicules électrifiés en Chine), en revanche, a indiqué être « pleinement préparé » à cette nouvelle situation.

Source : AFP, LES ECHOS (27/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.