Fermer
Chine

La Chambre de Commerce de l’Union Européenne en Chine indique que les équipementiers ne seront pas forcés de créer des coentreprises

Le #Coentreprise - #industrie équipementière
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Chambre de Commerce de l’Union Européenne en Chine a démenti des rumeurs indiquant que le gouvernement pourrait imposer aux équipementiers automobiles étrangers de créer des coentreprises avec des partenaires locaux pour maintenir leur activité dans le pays.

En effet, la semaine dernière, Stefan Wolf, le président d’ElringKlinger, avait déclaré que la Chine aurait indiqué à trois équipementiers automobiles allemands qu’il ne leur était plus possible d’exploiter leurs filiales chinoises de façon indépendante, mais uniquement dans le cadre de coentreprises avec des partenaires locaux (cf. revue de presse du 27/8/14).

La Chambre de Commerce européenne a indiqué avoir discuté avec les autorités chinoises, avec ElringKlinger et avec la CAAM (association chinoise des constructeurs d’automobiles) et se dit convaincue que les rumeurs d’une obligation de créer une coentreprise sont infondées. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 2/9/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.