Fermer
International

La banque UBS voit la fin du diesel pour 2025

Le #Diesel - #Etude
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le diesel aura quasiment disparu du marché en 2025. C’est la conclusion à laquelle parvient l’un des derniers rapports de la banque suisse UBS. Il estime que cette motorisation va perdre de son attractivité prix avec, d’une part, des véhicules électriques et hybrides qui vont devenir toujours plus abordables et, d’autre part, des réglementations toujours plus strictes en matière d’émissions de CO2 et de NOx. UBS s’attend ainsi à voir la part de marché mondiale du diesel passer de 13,5 % en 2015 à seulement 4 % en 2025. Et la chute serait particulièrement impressionnante en Europe : sa part de marché pourrait y passer de 50 % à 10 %. « Les constructeurs ne peuvent plus miser sur le diesel pour atteindre leurs objectifs d’émissions de CO2 car les régulateurs s’intéressent aussi désormais aux NOx », souligne UBS.

La banque estime donc que les constructeurs miseront toujours plus sur la technologie à essence mild-hybrid 48V, permettant d’afficher les mêmes niveaux de consommation que les blocs diesel tout en réduisant de façon draconienne les rejets de NOx. UBS estime qu’un quart des ventes de véhicules dans le monde se fera avec cette technologie en 2025. « Leurs ventes supplanteront celles des modèles Diesel dès 2021 », prévoit la banque. (JOURNALAUTO.COM 15/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.