Fermer
Europe

La 5G devrait devenir la norme pour les voitures connectées en Europe

Analyse de presse de 14H00 - Le #5G - #Parlement européen - #Véhicules connectés - #Wi-Fi
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que le Parlement européen avait opté en avril pour le wi-fi, jugé plus facile à mettre en œuvre et moins cher que la 5G pour permettre la communication avec les véhicules connectés, les pays membres de l’Union Européenne ont finalement rejeté ce choix le 4 juillet lors d’une réunion entre les représentants des Etats, à 21 voix sur 28. Ce rejet doit encore être formellement confirmé par les ministres.

Le wi-fi, qui nécessite des équipements fixes au bord de la route, était préconisé par Volkswagen et par Renault, ainsi que par le fabricant de puces NXP, qui mettaient en avant la disponibilité immédiate de la technologie. Mais la 5G, dont la couverture sera plus large et surtout le temps de latence quasiment nul, a été choisie par le Groupe PSA, BMW, Audi et Daimler du côté des constructeurs, ainsi que par Qualcomm chez les fabricants de puces.

Ce rejet ne signifie pas que le wi-fi ne pourra pas être utilisé pour connecter des voitures. Volkswagen, qui propose déjà des véhicules équipés de cette technologie, pourra parfaitement les écouler.

Source : ECHOS (5/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.