Fermer
France

L’usine PSA de Sochaux pourrait passer à une seule ligne de fabrication dans quelques années

Le #PSA Peugeot Citroën - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’usine PSA de Sochaux pourrait passer à une seule ligne de fabrication dans quelques années (elle est la dernière usine française du groupe à posséder deux lignes de production). Elle s’alignerait ainsi sur les autres sites du constructeur. Ce serait la conclusion logique de la réorganisation industrielle menée depuis deux ans par le Groupe PSA. La direction a lancé une étude, et la décision sur ce projet et son calendrier doit être prise d’ici à fin décembre. « Il faut au moins une bonne année pour faire la transition, il faut tout revoir, du ferrage au montage en passant par la peinture et la logistique. Cela ne se fait pas en claquant des doigts », affirme-t-on en interne.

Pour l’heure, les salariés du site bénéficient d’un statut à part, alors que les usines de Poissy (Yvelines) ou Mulhouse (Haut-Rhin) sont passées l’an dernier à une seule ligne d’assemblage (celle de Rennes l’avait fait dès 2010). A Sochaux, une première ligne, faisant tourner deux équipes et demie, assemble des Peugeot 308. Une seconde, qui emploie deux équipes, monte les nouveaux Peugeot 3008 et 5008, auxquels s’ajoutera début 2017 le futur SUV Opel. En 2016, Sochaux devrait produire environ 390 000 véhicules par an au total, dont une bonne moitié de 308. Et les volumes attendus jusqu’en 2019 sont en très légère hausse.

Sur le plan de la production, le changement ne signifierait pas forcément une chute importante des volumes assemblés. Mais cela limiterait les capacités de production de l’usine, établies aujourd’hui autour de 430 000 unités. Dans le cadre du « Nouvel élan pour la croissance », l’accord d’entreprise signé en juin avec les syndicats, le Groupe PSA s’est engagé à maintenir la production française à un million d’unités pendant les trois prochaines années. Soit précisément le niveau actuel. (ECHOS 14/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.