Fermer
Allemagne

L’Etat fédéral allemand estime que la mise en place du péage lui coûtera 337 millions d’euros

Le #Péage
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Etat fédéral allemand estime que la mise en place du péage autoroutier pour les voitures particulières lui coûtera 337 millions d’euros. Cette somme couvrira une rémunération unique d’environ 276 millions d’euros pour l’exploitant des postes de péage, environ 10 millions d’euros pour les conditions techniques préalables et 51 millions d’euros pour l’ameublement urbain nécessaire, a précisé Alexander Dobrindt, Ministre allemand des Transports.

Pour les étrangers, le péage ne sera payable que pour circuler sur les autoroutes allemands (les routes nationales et régionales restant accessibles gratuitement), tandis que pour les Allemands, la vignette annuelle sera obligatoire pour les autoroutes et pour les routes nationales. Les resquilleurs pourront se voir infliger une amender de 150 euros.

Le montant de la vignette sera de 10 euros pour 10 jours, de 22 euros pour 2 mois ou de 74 euros en moyenne à l’année pour les Allemands. Ce péage devrait rapporter environ 500 millions d’euros par an, une fois déduits les frais de fonctionnement (environ 195 millions d’euros par an). Près de 500 emplois seront créés pour mettre en place ce péage. (AUTOMOBILWOCHE 2/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.