Fermer
Etats-Unis

L’Etat de l’Arizona poursuit General Motors en justice

Le #General Motors - #Plainte - #Sécurité
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Etat de l’Arizona a déposé une plainte contre General Motors devant un tribunal de Phoenix.

L’Etat américain reproche au constructeur d’avoir délibérément fait courir un risque aux automobilistes en dissimulant des défauts de sécurité, et d’avoir fait perdre de l’argent à ses clients, puisque ses véhicules ont perdu de l’argent depuis les importants rappels annoncés cette année. Il réclame des dommages et intérêts, pour fraude au droit de la consommation, dont le montant pourrait atteindre 3 milliards de dollars.

Depuis le début de l’année, General Motors a rappelé quelque 30 millions de véhicules, essentiellement aux Etats-Unis, pour différents problèmes mécaniques. Il est déjà confronté à de nombreuses plaintes de particuliers aux Etats-Unis, mais l’action de l’Arizona est la première plainte déposée contre lui par un Etat américain. (AFP, TRIBUNE.FR, DETROIT NEWS 20/11/14, AGEFI 21/11/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.