Fermer
France

L’essence est devenue majoritaire dans les ventes de Ford, Dacia et DS en 2016

Le #Electrique - #Essence - #Gazole - #Hybride - #Hybride rechargeable
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le diesel est resté la motorisation majoritaire en 2016 en France, avec 52,1 % des immatriculations de VN, mais elle a perdu 5,1 points au profit de l’essence, qui a gagné 5,2 points (à 43,8 % du marché). Les véhicules hybrides (hors rechargeables) ont aussi perdu du terrain (- 0,4 point, à 2,5 % du marché) au profit des hybrides rechargeables (+ 0,1 point, à 0,4 %) et des véhicules électriques (+ 0,2 point, à 1,1 %).

Le diesel, en baisse de 4,3 % sur un marché VN à + 5,1 %, a toutefois continué de progresser chez toutes les marques de haut de gamme, à l’exception de Porsche (- 12 %) et de DS (- 14 %), porté par la demande des entreprises et leur gamme de SUV.

Chez Dacia, la marque dont le ratio de vente à particuliers est le plus élevé, l’essence est au contraire devenue majoritaire cette année, avec 61 696 véhicules (+ 47,6 %), contre 48 735 modèles diesel (- 10,3 %). C’est désormais aussi le cas chez Ford et DS, à quelques centaines d’unités près. Chez les vendeurs de petites voitures, Fiat et Opel, l’essence avait déjà pris l’avantage en 2015 et est grimpée l’an dernier à plus de 70 % des ventes chez Fiat et à près de 60 % chez Opel.

L’hybride (hors rechargeable) est resté la troisième motorisation du marché, avec 2,5 % des ventes, mais a enregistré un recul de 9 %, à 50 960 unités, en raison de l’arrêt de la commercialisation des hybrides gazole-électricité par le Groupe PSA. Celui-ci, qui s’octroyait 33,8 % des ventes d’hybrides en 2015, est tombé à 8,2 % en 2016. Désormais, 75,6 % du volume est réalisé par Toyota et 9,9 % par Lexus, dont les volumes de vente ont continué de progresser (respectivement + 29 % et + 15 %). Kia a fait une entrée remarquée sur ce marché en prenant 3 % des ventes, grâce à son Kia Niro, qui s’est vendu en 6 mois de commercialisation à 1 542 exemplaires.

Les véhicules électriques ont dépassé la barre des 1 % en 2016 (avec même un niveau à 1,45 % en décembre), en réalisant une progression de 26 % (après un bond de 63,5 % en 2015), pour atteindre 21 751 immatriculations. Renault, qui progressait de 70 % en 2015 pour prendre plus de 60 % du marché avec la Zoé, a progressé moins vite que le marché (+ 9,6 %) en 2016, avec 11 404 immatriculations, en raison du lancement en fin d’année de la nouvelle Zoé (dotée de 400 km d’autonomie). Toutes les autres marques en ont profité pour gagner du terrain, à l’exception de Bolloré (- 20 %).

Enfin, les hybrides rechargeables, avec 7 428 immatriculations, ont progressé de 33 %, pour prendre 0,37 % du marché. BMW a pris la tête de ce marché l’an dernier (34 % des ventes), devant Volkswagen (20,7 %) et Audi (11,5 %), qui ont vu leur volume de ventes chuter. Volvo (10,9 %) et Mercedes (8,9 %) ont aussi fait une entrée en force sur ce marché en 2016. (AUTOACTU.COM 5/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.