Fermer
Etats-Unis

L’enquête sur l’Autopilot Tesla a été classée sans suite

Le #Enquête - #Juridique - #Tesla - #Voiture autonome
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les autorités américaines ont classé sans suite jeudi une enquête de six mois sur le système de pilotage automatique, Autopilot, du constructeur de voitures électriques Tesla, faute d’avoir détecté un défaut du logiciel à la suite d’un accident mortel.

« Un défaut relatif à la sécurité n’a pas été détecté à l’heure actuelle [sur le logiciel de conduite autonome de Tesla] par conséquent l’enquête est close », a expliqué la NHTSA (Agence américaine en charge de la sécurité routière.

Ainsi, l’accident du 7 mai 2015 (au cours duquel l’automobiliste Joshua Brown avait trouvé la mort suite à une collision avec un camion) était lié à un « nombre de facteurs humains ».

« La reconstitution de l’accident indique que le poids lourds aurait dû être vu par le conducteur de la Tesla au moins 7 secondes avant le choc », estime la NHTSA. Le conducteur aurait donc dû reprendre le contrôle du véhicule.

Néanmoins, une association de protection des consommateurs estime qu’Elon Musk, patron de Tesla, « aurait dû être tenu pour responsable » car « l’appellation « Autopilot » crée l’impression qu’une Tesla peut se conduire seule, ce qui n’est pas le cas ».

Le système Autopilot combine des capteurs, sonars et caméras pour permettre aux voitures Tesla de réaliser seules certaines manœuvres de conduite.

Tesla a rappelé que l’accident du 7 mai était le premier après 200 millions de km parcourus par ses voitures en mode pilotage automatique. A titre de comparaison, il y aurait un accident de la route mortel tous les 150 millions de km parcourus aux Etats-Unis.

En outre, les accidents impliquant des Tesla auraient diminué de 40 % après l’installation du système AutoPilot, se félicite M. Musk.

La NHTSA a néanmoins recommandé aux conducteurs de Tesla de ne « jamais attendre que s’opère le freinage automatique lorsqu’il perçoivent un risque de collision ». (AFP, AUTOMOTIVE NEWS, HANDELSBLATT 19/1/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.