Fermer
Portugal

L’avenir incertain du Volkswagen Eos menace l’activité de Webasto au Portugal

Le #Production - #Usine - #Volkswagen - #Webasto
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’avenir incertain du Volkswagen Eos menace l’activité de Webasto au Portugal. En effet, l’équipementier allemand fabrique dans son usine portugaise de Palmela des capotes pour le cabriolet de Volkswagen. Or, le modèle pourrait ne pas avoir de successeur. Les emplois des 120 salariés de Webasto à Palmela seraient donc en danger.

L’équipementier allemand envisage de rapatrier la production d’autres composants vers l’usine portugaise afin d’y maintenir une activité et de continuer à profiter de ses coûts de production compétitifs. Néanmoins, Holger Engelmann, président de Webasto, n’exclut pas la possibilité de devoir fermer l’usine de Palmela.

Le marché mondial pour les toits de cabriolets, qui représentait auparavant un chiffre d’affaires d’environ un milliard d’euros par an, s’est contracté à environ 600 millions d’euros l’an dernier et pourrait ne représenter qu’un chiffre d’affaires de 400 à 500 millions d’euros cette année.

La production de toits pour cabriolets n’a représenté que 11 % du chiffre d’affaires total de Webasto l’an dernier. Néanmoins, celui-ci se fixe pour objectif de rester bénéficiaire dans cette activité, malgré des volumes moins importants. (AUTOMOBILWOCHE 2/6/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.