Fermer
Allemagne

L’assemblée générale d’Audi s’est tenue le 18 mai

Le #Audi - #Gouvernance
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’assemblée générale d’Audi s’est tenue le 18 mai. Le président d’Audi, Rupert Stadler, et le responsable financier Axel Strotbek s’y sont exprimés. M. Strotbek a rappelé les résultats d’Audi en 2016 (voir l’analyse de presse du 16/3/17) et au premier trimestre (cf. analyse de presse du 5/5/17), et a réaffirmé l’objectif d’Audi de réaliser une marge opérationnelle comprise entre 8 et 10 % cette année.

M. Stadler a concédé que 2016 avait été une année difficile, notamment en raison du scandale des moteurs truqués. Du fait de cette affaire et des nombreuses enquêtes en cours, la confiance des clients et des investisseurs a été ébranlée. En outre, les rappels et le développement des solutions de remise aux normes, nécessaires pour mettre un terme au scandale, représentent un coût important pour Audi.

De plus, M. Stadler s’est engagé à plus de transparence concernant le scandale des moteurs truqués, et a souligné que de bonnes avancées avaient été réalisées en vue de trouver une solution de réparation qui obtienne le feu vert des autorités européennes.

Audi est également confronté à des difficultés sur son premier débouché, la Chine, où ses ventes ont reculé, en raison d’un conflit avec ses distributeurs. M. Stadler a néanmoins réaffirmé la nécessité – selon lui – de mettre en place un second réseau de production et de distribution des ses modèles, cette fois en collaboration avec SAIC.

Malgré les critiques, M. Stadler a obtenu le soutien des actionnaires, qui lui ont donné quitus pour l’année 2016. En outre, le contrat de M. Stadler a été prolongé de 5 ans par le conseil de surveillance.

En termes de stratégie, M. Stadler a indiqué qu’Audi était en plein rajeunissement de son portefeuille de modèles et qu’il mettait particulièrement l’accent sur les véhicules de loisir (avec notamment les lancements du nouveau Q2 et de la nouvelle génération du Q5 cette année, puis des Q4 et Q8 en 2019).

Audi va également mettre l’accent sur les véhicules électriques, avec trois nouveaux modèles électriques attendus d’ici à 2020 (l’e-Tron, l’e-Tron Sportback et un modèle compact électrique non nommé). M. Stadler a rappelé qu’au sein du groupe Volkswagen, Audi et Porsche développeront ensemble les futurs véhicules électriques du groupe, afin de dégager des synergies.

Enfin, M. Stadler a également indiqué qu’Audi lançait la plateforme myAudi, afin de proposer des services en ligne. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 18/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.