Fermer
France

L’application Free2Move lancée en Espagne et bientôt en France

Le #Autopartage - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’application Free2Move, créée sous le nom de Carjump par une start-up allemande et rachetée par le Groupe PSA en février dernier, poursuit son déploiement européen. Après l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche, la Suède et le Royaume-Uni, l’application, qui rassemble sur un même support toutes les offres d’autopartage disponibles sur une ville, est désormais ouverte en Belgique, uniquement avec le service DriveNow (BMW) à Bruxelles, et en Espagne. A Madrid, l’application Free2Move réunit les offres d’autopartage de Car2Go (Daimler), Avancar (Avis Budget Group), Respiro et Emov, l’offre créée par PSA en décembre dernier, en partenariat avec l’opérateur de parking Eysa, qui propose 500 Citroën C-zéro en « free-floating ». « Free2Move devrait être disponible d’ici à fin mars en France », annonce Grégoire Olivier, le patron de la business unit dédiée aux services de mobilité, également appelée Free2move.

Interrogé sur l’intégration potentielle d’Autolib’ (groupe Bolloré) dans l’application, M. Olivier indique que « cela devrait se faire ». De son côté, le groupe Bolloré mener des discussions, soulignant que « le dossier est actuellement à l’étude ». (AUTOACTU.COM 21/3/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.