Fermer
International

L’amélioration des performances du moteur thermique reste un sujet clé pour les constructeurs

Le #Electrique - #Etude - #Hybride - #Hybride rechargeable - #Pile à Combustible - #Prévision
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après une étude de KPMG (« KPMG’s Global Automotive Executive Survey 2014 »), les dirigeants mondiaux de l’industrie automobile considèrent à 76 % que l’amélioration des performances du moteur thermique reste un sujet clé pour le secteur, les sondés considérant à 46 % que les constructeurs doivent y consacrer l’essentiel de leurs investissements d’ici à 2019, devant l’hybride rechargeable (16 %), l’hybride non rechargeable (11 %) et la pile à combustible (10 %). « Les dirigeants interrogés sont 69 % à voir dans les piles à combustible une technologie clé pour le futur et ils sont 35 % à considérer que l’hybride rechargeable va attirer la plus forte demande d’ici à 2019 », souligne le cabinet d’audit, d’expertise comptable et de conseil.

Des réserves semblent en revanche encore subsister du côté des véhicules électriques : un peu plus de trois quarts des sondés estiment que ce type de véhicules va se démocratiser, mais seulement si les prix sont revus à la baisse et s’il y a une augmentation des offres de services associés (réparation, réseaux de distribution). Leurs ventes n’en sont pas moins appelées à augmenter, KPMG estimant en effet que, dans les quinze prochaines années, les ventes de VE atteindront 4 millions d’unités en Chine, 2 millions d’unités aux Etats-Unis et en Europe occidentale, et près d’un million d’unités en Inde. « Les constructeurs des BRIC investissent largement dans le véhicule hybride [car il est] perçu comme une transition vers le tout électrique », souligne Laurent des Places, associé KMPG responsable du secteur automobile en France. « Tirés par la Chine, ils se concentrent sur les technologies nouvelles plutôt que de concurrencer les pays occidentaux sur les technologies d’aujourd’hui », ajoute-t-il.

Les dirigeants interrogés estiment par ailleurs à 85 % que, d’ici à 2025, la principale tendance du secteur sera la croissance des volumes au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine (44 % des sondés ont aussi indiqué qu’ils s’attendaient à ce que la Chine exporte 2 millions de véhicules d’ici à 2016, 37 % tablant sur un million d’exportations pour l’Inde). « L’enjeu pour les constructeurs [de ces quatre pays] est d’acquérir une part de marché significative sur leur marché local puis de se développer sur les marchés émergents ayant des caractéristiques similaires », estime KPMG. La dernière étape consistera à s’attaquer aux marchés occidentaux. En attendant, les dirigeants vont surtout miser sur la croissance organique et les partenariats : les sondés sont 84 % à avoir placé la croissance organique au cœur de leur stratégie pour 2014, les partenariats et alliances stratégiques demeurant pour eux des priorités à 77 %.

Enfin, 11 % des dirigeants de l’industrie automobile basés en Amérique du Nord, en Europe occidentale et en Asie-Pacifique (Japon + Corée du Sud) croient en l’avènement de la voiture sans conducteur (23 % chez les responsables implantés dans les BRIC). (JOURNALAUTO.COM, AUTOMOBILWOCHE 7/1/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.