Fermer
France

L’agence Fitch relève d’un cran la note du Groupe PSA

Le #Notation - #PSA Peugeot Citroën
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’agence de notation Fitch a annoncé le 29 novembre qu’elle relevait d’un cran la note accordée à la dette à long terme du Groupe PSA, estimant que ses résultats financiers « solides » de 2015 seraient « durables ». Cette hausse de la note, de BB à BB+, s’accompagne d’une perspective d’évolution « stable, a précisé l’agence dans un communiqué, soulignant toutefois que l’entreprise restait « dépendante de l’Europe et d’une taille mondiale modeste ».

La dette de PSA reste ainsi dans la catégorie des placements « spéculatifs » dans l’échelle de notation de Fitch, mais n’est plus qu’un cran en-dessous de la catégorie « investissements ». « L’amélioration de la note traduit nos attentes de voir les données essentielles de crédit de PSA, reflétées dans les résultats solides publiés par le groupe en 2015, être durables », a expliqué l’agence.

« Les mesures entreprises pour rationaliser l’offre de produits, améliorer la capacité à vendre à bon prix et à élargir les opérations dans le monde de manière durable […] ont réduit le point mort », c’est à dire le niveau de production nécessaire pour être rentable, a remarqué Fitch. « La marge opérationnelle de la division automobile de PSA est passée de 0,2 % en 2014 à 5 % en 2015 », et l’agence de notation estime qu’elle restera « supérieure à 4,5 % d’ici à 2018 ».

Toujours côté positif, Fitch a relevé que « le lancement de plusieurs nouveaux produits à partir de la fin 2016 devrait marquer le début d’une offensive plus agressive, augmentant la croissance » des volumes. (AFP 29/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.