Fermer
International

L’accord de libre-échange sino-australien pourrait profiter aux constructeurs chinois

Le #Constructeurs chinois - #Libre-échange
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 17 juin, la Chine et l’Australie ont signé un accord de libre échange à Canberra. 85 % des biens exportés par l’Australie pourront entrer en Chine sans taxes douanières. En outre, la taxe à l’importation de 5 % imposée sur les voitures chinoises importées en Australie sera levée.

De ce fait, l’accord de libre-échange sino-australien pourrait profiter aux constructeurs chinois, qui pourront abaisser leurs prix en réponse à cet avantage fiscal. Toutefois, le marché automobile australien étant un marché mature (et donc relativement saturé), la possibilité de développement des ventes des constructeurs chinois reste limitée.

En revanche, l’accord de libre-échange devrait permettre une nette croissance du commerce bilatéral de pièces automobiles entre Chine et Australie.

L’Australie est le 8ème partenaire commercial de la Chine, tandis que la Chine est le premier débouché des exportations australiennes, ainsi que le premier pays fournisseur d’importations pour l’Australie. (GASGOO.COM 29/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.