Fermer
Chine

Jusqu’à 2 millions de véhicules à piles à combustible devraient être en circulation en Chine en 2030

Analyse de presse de 14H00 - Le #Estimations - #Hydrogène - #Parc - #Prévisions - #Stations
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon les estimations de l’Institut national des énergies propres et décarbonées à Pékin (NICE) et le Centre des énergies alternatives, jusqu’à 2 millions de véhicules à énergies alternatives devraient être en circulation en Chine en 2030.

De ce fait, 4 à 8 millions de tonnes d’hydrogène et 20 000 stations à hydrogène seront nécessaires en Chine à cet horizon.

En outre, selon l’institut NICE et le centre des énergies alternatives a suggéré que l’option la plus efficace pour produire de l’hydrogène via l’électrolyse de l’eau serait d’utiliser de l’électricité de récupération (qui aurait autrement été gaspillée) plutôt que de l’énergie industrielle.

En effet, selon les chiffres de l’Administration nationale de l’énergie en Chine, environ 100 milliards de kWh d’électricité produite à partir d’énergies renouvelables (hydraulique, éolienne, solaire et biomasse) ont été gaspillés en 2017 et en 2018, du fait d’une mauvaise distribution de l’énergie. Si ces kWh perdus pouvaient être utilisés pour générer de l’hydrogène, environ 18,6 millions de tonnes d’hydrogène pourraient être produites.

Source : GASGOO.COM (23/10/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.