Fermer
Allemagne

Jusqu’à 250 000 emplois dans l’industrie automobile allemande seraient menacés

Le #Daimler - #Electromobilité - #Emploi
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président du comité d’entreprise de Daimler, Michael Brecht, estime que jusqu’à 250 000 des 880 000 emplois de l’industrie automobile allemande seraient menacés par le développement de l’électromobilité.

Il estime notamment que les salariés qui travaillent dans le domaine des techniques de transmission pour véhicules conventionnels sont les plus menacés.

En effet, les véhicules électriques sont moins complexes à produire que les modèles à essence ou diesel, et une partie des pièces sont purement et simplement supprimées.

M. Brecht souhaite donc qu’une stratégie en termes d’emplois et de requalification soit mise en place en parallèle à la stratégie de développement des véhicules électriques, sans quoi des effets significatifs en termes d’emplois se feront ressentir d’ici 10 à 15 ans.

La Bavière pourrait être le Land le plus confronté à ces éventuelles pertes d’emplois. Selon des experts du cabinet McKinsey, jusqu’à 40 % des emplois liés à l’industrie automobile en Bavière pourraient être menacés. (AUTOMOBILWOCHE, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 28/11/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.