Fermer
France

José Martin Vega évoque les perspectives de MCA Maubeuge

Le #Renault - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à LAVOIXDUNORD.FR, José Martin Vega, directeur de Maubeuge Construction Automobile, explique que la production du site s’est stabilisée avec un volume en légère hausse. « En 2014, 138 000 voitures sont sorties des chaînes de MCA et nous prévoyons 140 000 voitures en 2015. Cette progression nous conforte pour l’avenir, mais nous devons avant tout regarder le présent. Parler du futur en oubliant le présent, c’est l’erreur à ne surtout pas commettre », indique-t-il.

« Notre objectif est de rester l’usine de référence en Europe pour la fabrication des petits véhicules utilitaires au sein de l’Alliance Renault-Nissan. C’est pourquoi nous devons garantir notre niveau de compétitivité et de qualité. Quand nous sommes capables de fabriquer en termes de qualité et de prix, la réponse du marché est l’augmentation du volume… On est passés de près de 17 000 [Mercedes] Citan à plus de 22 000 en 2014. Des flottes de différents pays s’intéressent à cette voiture fabriquée sur les mêmes lignes que le Kangoo, ce qui est un atout. Produire le Citan, c’est nous donner des perspectives d’avenir plus stables », explique par ailleurs le dirigeant.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.