Fermer
Etats-Unis

Johnson Controls va fusionner avec le groupe irlandais Tyco International

Le #Fusion-acquisition - #Johnson Controls
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe industriel américain Johnson Controls et le conglomérat irlandais Tyco International ont annoncé qu’ils allaient fusionner, ce qui permettra au premier de se domicilier fiscalement en Irlande où l’impôt sur les sociétés est moins élevé.

La nouvelle entité sera détenue à hauteur de 56 % par les actionnaires de Johnson Controls et de 44 % par ceux de Tyco. Son président sera l’actuel patron de Johnson Controls Alex Molinari. La transaction devrait être finalisée d’ici à la fin septembre.

La nouvelle société, Johnson Controls-Tyco International, sera spécialisée dans les batteries, la climatisation, la sécurité industrielle et la protection anti-incendie. Elle table sur un chiffre d’affaires d’environ 32 milliards de dollars et sur un bénéfice d’exploitation de 4,5 milliards.

Johnson Controls a annoncé précédemment qu’il regrouperait cette année ses activités de fabrication d’équipements automobiles au sein d’une nouvelle société baptisée Adient (voir la revue de presse du 15/1/16). Cette société, qui sera introduite en Bourse, devrait réaliser un chiffre d’affaires de 16,6 milliards de dollars et un bénéfice d’exploitation de 1,6 milliard de dollars. (AFP, BLOOMBERG 25/1/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.