Fermer
Etats-Unis

Johnson Controls a subi des pertes au premier trimestre

Le #Johnson Controls - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Johnson Controls a annoncé pour le premier trimestre (son deuxième trimestre fiscal) une perte nette de 530 millions de dollars, à comparer avec un bénéfice de 529 millions de dollars sur les trois premiers mois de 2015, et un chiffre d’affaires de 9 milliards de dollars, en baisse de 2 %. Le chiffre d’affaires de son activité automobile a reculé de 18 %, à 4,3 milliards de dollars.

L’entreprise a attribué sa perte en partie à des coûts liés à la fusion avec l’Irlandais Tyco qui a été annoncée au début de cette année (voir la revue de presse du 26/1/16). La nouvelle société sera basée en Irlande, ce qui a suscité des critiques aux Etats-Unis, mais Johnson Controls a assuré que le projet était motivé par des considérations stratégiques et non par des avantages fiscaux.

Lors de la publication des résultats trimestriels, Johnson Controls a également indiqué que la nouvelle société qui intégrera ses activités dans les sièges automobiles, Adient (voir la revue de presse du 15/1/16), serait créée d’ici au 31 octobre et que son siège social ne serait pas aux Etats-Unis. Adient doit communiquer ce mois-ci des détails relatifs à sa structure au gendarme américain de la bourse (SEC). (AUTOMOTIVE NEWS 21/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.