Fermer
Italie

John Elkann, président de Ferrari, dément le départ de son directeur général Louis Camilleri

Analyse de presse de 14H00 - Le #Dirigeant - #Ferrari
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

John Elkann, président de Ferrari, a apporté son soutien au directeur général de l’entreprise, Louis Camilleri, en démentant toutes les rumeurs de réorganisation de la direction.

Dans une lettre publiée par la Gazetta dello Sport, M. Elkann indique : « Je démens toutes ces rumeurs concernant de nouveaux changements à la tête de Ferrari. Mon objectif, comme celui de Louis Camilleri, est d’assurer la concentration et la stabilité de Ferrari ».

Le départ subit de Maurizio Arrivabene, remplacé par Mattia Binotto, à la tête de Ferrari Formula One, a provoqué un séisme au sein de la Scuderia.  Louis Camilleri, nommé à la tête de Ferrari suite au décès de Sergio Marchionne l’été dernier serait, selon la presse italienne, menacé. Les journaux italiens annoncent même le possible retour aux commandes de Stefano Domenicali, désormais président de Lamborghini.

« La nomination de Mattia Binotto n’est en aucun cas un revirement et ne découle pas de désaccords présumés au sein de l’équipe. Au contraire, c’est un choix réalisé par l’équipe en accord avec Maurizio Arrivabene. Le travail de Mattia repose précisément sur ce qui a été fait ces dernières années. C’est de la continuité qui vise une évolution, certainement pas une ‘rupture’ par rapport au passé », a précisé M. Elkann.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (16/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.